A notre arrivée, il n’y avait aucune installation électrique. Dès les premiers jours, nous avons branché les panneaux solaires afin de pouvoir charger nos outils sur batteries.

L'installation provisoire des panneaux solaires avec une palette en guise de support.
L’installation provisoire des panneaux solaires avec une palette en guise de support.

Malgré cela, le premier hiver nous a montré les limites d’une installation solaire. La position géographique de la grange fait que nous n’avons que deux heures de soleil par jour au plus fort de l’hiver. Et cela les jours de beau temps ! Dimensionner l’installation solaire pour nous besoin devenait ridicule et aurait nécessité un achat conséquent de batteries.

Une installation plus sérieuse pour les panneaux solaires qui nous permet de stocker le petit bois.
Une installation plus sérieuse pour les panneaux solaires qui nous permet de stocker le petit bois.

En revanche notre position a un net avantage, nous avons plusieurs cours d’eau sur notre terrain. Nous avons donc opté pour une solution mixant photovoltaïque et hydroélectricité pour gagner en autonomie et surtout pour pallier à une éventuelle défaillance de l’un des deux systèmes. Chacun ayant leurs points forts, l’alliance des deux permet de les cumuler.

Voici le schéma de notre installation actuelle :

Schéma électrique de notre grange. Ne pas oublier les disjoncteurs à tous les points sensibles.
Schéma électrique de notre grange. Ne pas oublier les disjoncteurs à tous les points sensibles.

Deux panneaux solaires de 150W alimentent un parc de batterie réduit (constitué de deux batteries 100AH en 24v). La turbine produit en moyenne 220W (environ 5 KWh par jour) qui sont consommés ou envoyés vers une résistance afin de ne pas surcharger les batteries. Cette résistance sera à terme plongé dans un réservoir d’eau afin d’alimenter la maison en eau chaude (ou pour le moins réchauffée pour limiter notre consommation en gaz pour la production d’eau chaude). Un convertisseur 24/220V assure l’alimentation en électricité de la maison.

L’installation d’une turbine hydroélectrique nécessite des travaux plus conséquent qu’une simple installation solaire. Il a tout d’abord fallu réaliser un captage d’eau fiable (c’est pas ici : http://cktravel.fr/2020/06/19/amenager-un-captage-deau-auto-nettoyant/), enterrer 200 mètres de tuyau, construire un abris, sécuriser le tout et finalement, allumer la lumière !

Nous avons choisi un tuyau en PE de 40mm. Alimenter la turbine pouvait (devrait) se faire avec des tuyau d’un diamètre plus conséquent mais l’objectif n’était pas de vider la rivière et les calculs prévisionnels prévoyaient une production de l’ordre de 250W. Bien suffisant pour alimenter nos quelques ampoules et notre machine à laver une fois par semaine.

La construction de l’abri pour la turbine a commencé en novembre 2019 et la turbine démarrée en décembre de la même année.

La pente du terrain a été compensée en réalisant un mur de soutènement réalisé en bois dans un premier temps. Un mur en pierre sera réalisé plus tard pour consolider l’ensemble. Une petite dalle mêlant des pierres et un peu de chaux a été réalisé pour fournir un support solide à la turbine.

Deux supports ont été réalisés dans l’éventualité de placer une seconde turbine à l’avenir si nos besoins électriques venaient à augmenter, ce qui semble aujourd’hui inutile. Malgré tout, cela représente un potentiel lieu de stockage bienvenu.

Un petit abri de 4m2 bien sympathique.
Un petit abri de 4m2 bien sympathique.

L’abri en lui-même est réalisé en ossature bois avec des ardoises restant de la rénovation du toit. Il était prévu de l’isoler pour atténuer le bruit, ce qui ne s’avère pas du tout nécessaire. Dès que le mur de soutènement sera terminé, nous couvrirons l’OSB d’un bardage en douglas non déligné, chose que l’on aurait dû faire directement au lieu de poser des murs en OSB…

Turbine Powerspout PLT cube
Turbine Powerspout PLT cube

La turbine, que nous avons choisi vient de Nouvelle Zélande, seule producteur (à notre connaissance) de petite turbine en série. Certains fabricants existent en France mais le marché reste marginal et c’est un produit difficile à trouver. Nous avons choisi une turbine Powerspout PLT cube (le lien https://www.powerspout.com/), une version low cost de la PLT standard qui s’avère qualitative.

Elle est arrivée en bon état, parfaitement emballée. Attention lors de la commande de bien penser aux taxes qui s’appliqueront à l’arrivée en France (les 20% de TVA).

DescriptionPrix unitaire TVA 20%Cout
Bois d’œuvre  
Douglas M3 C18 8×8 en 2m (x8)6,3050,38
Douglas M3 C18 8×8 en 2,5m (x16)7,87125,95
Douglas M3 C18 8×8 en 3,5m (x2)11,0222,04
Planche rabotée 15×2 en 2m50 (x4)5,1120,45
Planche rabotée 12×2 en 2m50 (x2)4,098,18
Bardage autoclave  
Osb 16mm 2,05*67,5 (x15)12180
Osb 22mm 2,05*67,5 (x4)2080
Liteaux 0
Ardoises 0
Crochets 0
Porte 98
Tuyau  
Tube PE80 diamètre 40 PN10 50m (x4)134,20536,78
Manchon égal (x3)10,5531,64
Coude à 90 (x3)11,12 
Manchon en T17,5817,58
Collier prise simple 40-3/4″2,242,24
Réduction 3/4″-3/8″4,254,25
Réduction 3/8″-1/4″6,256,25
Réduction conc laiton 2″-1″ 1/2 (x2)12,3124,62
Travers paroi 1″ 1/222,2022,20
Réduction fm 1″ 1/2 1″ 1/413,0113,01
Raccord femelle 40-1″ 1/26,826,82
Raccord male 40-1″ 1/2 (x2)6,8413,68
Turbine  
PowerSpout PLT Cube  
PLT 6205 & 6005 Bearing Set  
DC Resistor Air Elements  
Small Water Element (1” or 1 ¼” boss)  
DHL Freight Insurance 1600,00
Electricité  
Victron energy bluesolar MPPT 150/35 303,45
Morningstar Tristar TS45 280,00
Fils électrique HO7VK 6 mm2 Bleu (120m)0,6881,60
Fils électrique HO7VK 6 mm2 rouge (120m)0,6881,60
TPC verte diamètre 40 en 50 m25,3925,39
TPC verte diamètre 40 en 25 m13,7013,70
Chambre de tirage – 200 x 200 mm8,508,50
Visserie  
Boite vis 6*12032,6632,66
100 vis 4×40  
  3690,99

Au final, l’installation nécessite un certain budget mais c’est un bon investissement comparé au prix élevé des batteries pour une installation solaire. Nous stoppons la turbine l’été, quand le soleil suffit à charger les batteries, pour préserver les roulements et limiter l’usure. En dehors de certaines pièces d’usure qui seront à changer régulièrement, l’installation est pérenne et ne nécessite pas d’entretien particulier. Il faudra tout de même penser à vérifier le captage d’eau mais cela, c’est un autre sujet…


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *